vendredi, 23 octobre 2020 20:33

Puis-je devenir libre ? (partie 3)

depliant puis je devenir libre part deux fr
Certainement si je parviens : à atteindre un certain degré de concentration.

La concentration, c’est l’application de tout l’effort intellectuel sur un objet bien déterminé.
La concentration, ou la conscientisation, nous aide à établir une communication directe avec nous-même, avec notre zone profonde. Chacun doit discerner dans ce qu’il vit, ce qui le construit, ce qui élimine ses peurs, l’affranchit du sentiment de culpabilité, lui permet de se réaliser, de s’accomplir dans la ligne de son être.
Je dois me concentrer à connaître, à accepter, à apprécier, à vivre le meilleur de moi-même.
Les qualités, les dons, les talents, les énergies, les aptitudes sont déposés en moi comme des grains de semence que je dois cultiver, que je moissonnerai un jour et dont les autres pourront bénéficier.
Être libre, suppose que l’on a une bonne connaissance de soi, ce qui exige la facilité à se conscientiser sur les richesses de son être.

Conclusion des parties 1-2-3

Si un être humain voulait, 15 minutes par jour, s’adonner à un mode de réflexion comme celui-ci: s’asseoir dans une situation confortable et relaxante, vouloir s’abstenir de raisonner, d’analyser ses sentiments frustrants, bannir ses angoisses, ses inquiétudes, il déciderait volontiers d’améliorer ses aptitudes d’écoute, de compréhension, il sentirait sourde en lui l’indulgence, l’amitié, la fraternité, la miséricorde.

Volontiers, il verrait que donner sa confiance aux autres d’une façon spontanée est plus rentable que l’exercice d’un contrôle sur les autres pour découvrir s’ils sont ou non dignes d’affection.

On devient libre quand on vit régulièrement et pleinement les richesses de son être. La vie est plus une affaire de cœur que de sentiments ou de tête.

Réflexions personnelles

1. Qu’est-ce qui m’inquiète présentement dans mon entourage ou dans l’actualité ?
2. J’ai des qualités, des talents, des aptitudes, lesquels ?
3. Suis-je porté à me culpabiliser ? Surtout à quel sujet ?
4. Comment est-ce que je peux rester libre aujourd’hui par rapport au passé ?

Extrait de la Collection Volontaires de Dieu, « Puis-je devenir libre ? »
Groupe associé à l’Institut séculier. Les Oblates Missionnaires de Marie Immaculée

Puis-je devenir libre  ? Si je parviens à dominer mes inquiétudes (partie 1)
Puis-je devenir libre  ? Certainement si je parviens : à m’accepter comme je suis (partie 2).    

 

Abonnement à la liste d'envoi

Suivez-nous sur Facebook