Spiritualité en action

L’Esprit Saint nous conduit

a colombeNous en sommes à notre troisième réflexion. Après avoir regardé qui est l’Esprit Saint et par quels moyens ou dons Il travaille nos âmes, nous réfléchirons sur comment Il nous conduit. Nous nous attarderons sur le silence qui est toujours très important pour mieux entendre sa voix qui parle en secret à nos âmes. Il est donc nécessaire qu’Il nous prépare à l’écoute intérieure et à l’acceptation de ce qu’Il va nous demander.
C’est vraiment dans la paix que règne l’Esprit Saint, qu’Il ne cesse de se donner, enrichissant l’âme qui L’accueille de ses grâces, de ses dons et de ses fruits. Il enseigne aussi comment prier. N’oublions jamais de Le remercier. Il nous montre comment aimer, car la charité dépasse toutes les vertus. Nous, qui voulons vivre l’amour du Christ au moment présent, avons besoin de ce Maître pour y arriver. L’Esprit Saint est l’Esprit d’Amour comme centre de toutes les vertus et de toutes les perfections.
Il est bon de connaître cet état nouveau ou cette action intérieure. Cinq sont les degrés de la vie de l’Esprit Saint dans l’âme et chaque degré comporte de nombreuses nuances :

Premièrement, l’Esprit Saint touche l’âme qui s’éveille et s’émeut. C’est la découverte. Il s’agit de prendre conscience de sa présence active à l’intérieur de nous et d’en être émerveillé. On ne peut que remercier et rendre grâce pour cette faveur. Le Père ne refuse pas ce don si on le demande au nom de Jésus.

Deuxièmement, l’Esprit Saint se pose en l’âme en la remplissant de grâces, c’est-à-dire qu’elle se rend compte que tout ce qu’elle a est un don gratuit de Dieu et que ce qu’elle fait en sa compagnie est facile et réussit toujours. Elle met toute sa confiance et son attention en Lui. Quand elle sent une inspiration, si petite soit-elle, elle le fait, ou le dit sans chercher le pourquoi.

Troisièmement, l’Esprit Saint se repose dans l’âme, c’est à-dire qu’Il n’est pas toujours agissant. Il la détache de la terre, parfois par une maladie ou un accident grave, etc…, qui lui permet d’analyser tous les détails de sa vie et de voir que les grâces reçues furent pour son bien. Même les péchés sont vus comme des chances de remercier Dieu de l’avoir sauvée et de l’avoir protégée.

Quatrièmement, l’Esprit Saint possède l’âme. Elle est totalement à Lui et répond à tous ses désirs, car elle Lui appartient, elle est complètement à Lui. Elle se laisse faire, Le laissant la transformer. L’âme ressent avec plus d’exactitude Sa présence et ses effets, ce qui la détache de tout ce qui est humain. Elle ne cherche plus que la volonté de Dieu et n’est comblée que par elle, et ne veut que plus d’amour à mettre dans ce qui arrive ou pourrait arriver. Quand quelque chose la trouble, l’âme cherche son repos en Lui et Lui confie tout ce qu’elle a à vivre.

• Cinquièmement, c’est l’union. L’âme est dans une grande paix, vit sur cette terre comme si elle n’y vivait pas, et ce, dans un profond recueillement et une grande solitude. La vie continue mais l’âme est à l’abri des regards, dans le secret. Elle découvre Son action, en jouit, offre et remercie pour tout dans son cœur. Même si ce degré ne se fait pas sentir d’une manière continue, l’âme reste unie à l’Esprit Saint par un lien très étroit et indissoluble. Peu de personnes atteignent ce degré d’union.
Ce sont les âmes qui se sont laissé faire. Le souffle de l’Esprit Saint les a préparées et conduites. C’est Lui qui purifie, donne la vie et embrase. L’Esprit Saint qui est l’Amour agit en elle. L’âme découvre Sa présence dans les êtres et dans tout l’univers. L’Amour la conduit et lui fait découvrir des choses nouvelles. Elle Le reconnaît dans l’œuvre du Père, dans la vie de Jésus et monte en elle un chant de louange, de remerciement et d’amour.

b colombe

Conclusion :
Laissons-nous donc guider par l’Amour, en nous abandonnant en toute confiance à l’Esprit Saint. Notre vie sera plus belle, elle deviendra louange. Merci pour ce don dont Jésus nous a gratifiés le jour de la Pentecôte. Chaque jour demandons à l’Esprit Saint que ces dons agissent en nous.
Rose M, Oblate

 

Abonnement à la liste d'envoi

Suivez-nous sur Facebook