Témoignages

juliette jesus fr« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; c’est moi qui vous ai choisis. » (Jean 15, 16)

Ma vie consacrée est une aventure extraordinaire, un long chemin de bonheur, d’épreuves et de sainteté. J’ai grandi dans un environnement où en face de chez nous l’église paroissiale est ma plus proche voisine. La distance qui nous sépare mesurait à peine six mètres. Et à côté, seulement un mur nous sépare du couvent des sœurs de Saint-Hyacinthe. Au contact des sœurs, chez qui j’ai étudié, j’ai ressenti une attirance profonde dès mon jeune âge. Appel que j’ai gardé secret pendant longtemps. J’aimais bien la congrégation, la seule que je connaissais et fréquentais.

À 19 ans, j’ai parlé pour la première fois à une de ces religieuses du désir de me consacrer. Ce qui me vaut un temps de deux ans de cheminement à la maison de formation de la congrégation. Mais le Seigneur en a décidé autrement. De retour chez moi, je continuais à prendre plusieurs responsabilités au service de ma paroisse. Par exemple, préparer des enfants et des jeunes à l’engagement aux sacrements de l’initiation chrétienne. Cinq ans après, grâce à l’arrivée d’un Voluntas Dei comme nouveau curé, j’ai appris l’existence des instituts séculiers, en particulier celui des OMMI. C’est ainsi qu’il m’a mise en relation avec la responsable des oblates. Peu de temps après, je n’ai pas hésité à commencer mon temps d’aspirat pour être oblate.

Ma première mission fut à Chauffard (1984-1991), envoyée pour ouvrir un centre ménager pour des jeunes filles de 16 à 25 ans. Il faut dire qu’à ce stade j’étais différente de la personne qui avait 19 ans. Rien ne me scandalisait plus. Ma naïveté s’est volatilisée. Je comprenais et voyais les situations avec d’autres yeux. J’ai trouvé beaucoup de bonheur auprès des jeunes filles et au contact des gens les plus vulnérables de la paroisse. Leurs témoignages de foi, de confiance, de sérénité et de paix m’ont édifiée. La vie commune passée à Chauffard a été pour moi une période de croissance spirituelle et de solidarité, favorisant un esprit d’équipe chaleureux et accueillant. J’ai eu des moments de joie intense, de communion profonde avec Dieu, une franche fraternité avec mes compagnes. Mais la vie ensemble est parfois aussi « épreuve »; durant mon parcours j’ai connu aussi des moments de doute. L’incompréhension, la maladie, la mort et les difficultés m’ont parfois ébranlée. Sans mes sept premières années à Chauffard qui constituaient une base bien solide, bien forgée pour ma vocation, il y a eu des moments où je pourrais abandonner. Mais Dieu veille… C’est dans ces moments-là que j’ai expérimenté la force, la persévérance et la puissance de l’amour.

« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; c’est moi qui vous ai choisis. » (Jean 15, 16)
Jésus mon grand Amour m’a aidée à grandir dans la foi même au cœur des épreuves pour surmonter les obstacles et rester fidèle à mon engagement. J’ai appris à discerner la volonté de Dieu dans les événements de la vie, à vivre dans la confiance et l’abandon. Aujourd’hui, je regarde avec gratitude les 40 ans écoulés. Des années riches en expériences où l’amour inconditionnel de Jésus me donne la force de me pardonner, de me relever et d’avancer. Je lui rends grâces pour tout. Que sa flamme d’amour continue à éclairer mon chemin et à guider mes pas jusqu’au jour où Il m’appellera pour l’au-delà.

Marie-Juliette Sulface, Haïti

Bien chère Maman Marie, Le mois de mai t’est dédié pour que je m’approche davantage…
Notre fondateur, le père Louis Marie Parent, o.m.i., disait : « La charité, c'est Dieu…
Chaque jour, Dieu notre Père renouvelle en mon cœur cette certitude que je suis aimée…
L’INSTITUT a été pour moi un milieu de vitalité et par conséquent de croissance. Malgré…
Depuis mon enfance je savais que j’étais attirée par la consécration. J’ai dit à maman: «…
L’Institut séculier fut pour moi, une belle réponse au désir profond que je portais dans…
D’abord, de m’avoir permis de correspondre à un appel intérieur du Seigneur qui, à mon…
À la dixième année de son existence, je joignais ce groupe de jeunes filles pour…
J’ai cherché longtemps, j’ai discerné et enfin j’ai trouvé ce que je cherchais : une…
Béni sois-tu pour m’avoir guidée et appelée à vivre dans l’Institut des Oblates missionnaire de…
Tout d’abord une vie intérieure rivée sur le Christ (présence de Dieu) et dérivée vers…
Ce qui m’est le plus cher, c’est l’amour du Christ que je ne voudrais jamais…
Lorsque je vis les attitudes de vie, je vis l’Évangile, c’est ce que le Christ…
J’ai de la reconnaissance envers le Père Louis-Marie-Parent, o.m.i., qui a été fidèle à l’Esprit…
C’est une demande que je Lui faisais même avant mon adhésion à l’Institut et que…
Je suis reconnaissante pour tout ce que j’ai reçu dans l’Institut durant ces 65 ans…
« Un ami fidèle n’a pas de prix… c’est un refuge assuré…celui qui le trouve…
Je suis entrée dans l’Institut à 17 ans. J’ai reçu de mes parents ce qu’un…
L’Institut, c’est un groupe de femmes consacrées qui s’engagent à la suite du Christ pour…
Je me suis engagée chez les OMMI à l’âge de 47 ans. Je me sentais…

Abonnement à la liste d'envoi

Suivez-nous sur Facebook