Spiritualité en action

Le grand don de Dieu

colombe«Renaître à la vie divine dans le baptême est le premier pas ; il faut ensuite se comporter en fils de Dieu, c’est-à-dire se conformer au Christ qui œuvre dans la sainte Église, en s’impliquant dans sa mission dans le monde. À cela, veille l’onction du Saint-Esprit : « sans sa force, nul n’est en l’homme » Sans la force de l’Esprit Saint, nous ne pouvons rien faire : c’est l’Esprit qui nous donne la force d’avancer. De même que la vie tout entière de Jésus fut animée par l’Esprit, de même la vie de l’Église et de chacun de ses membres demeure sous la tutelle de l’Esprit Saint.

Le « souffle » du Christ Ressuscité remplit de vie les poumons de l’Église ; et, en effet, les bouches des disciples, « remplis de l’Esprit Saint », s’ouvrent pour proclamer à tous, les grandes œuvres de Dieu (cf. Ac 2, 1-11). L’Esprit Saint, c’est le grand don de Dieu. Et nous avons tous l’Esprit à l’intérieur. L’Esprit est dans notre cœur, dans notre âme. Et l’Esprit nous guide dans notre vie afin que nous devenions le sel juste, et la lumière juste, pour les hommes.
Et, je me demande : comment peut-on s’apercevoir que l’on a reçu le Don de l’Esprit ? Si nous accomplissons les œuvres de l’Esprit, si nous prononçons les paroles enseignées par l’Esprit (cf. 1 Cor 2, 13). Le témoignage chrétien consiste à ne faire que, et tout, ce que l’Esprit du Christ nous demande, en nous concédant la force de l’accomplir».

Extrait de L’audience générale du Pape François
Le 23 mai 2018

Abonnement à la liste d'envoi

Suivez-nous sur Facebook