Absence de critique

10/21/2013

Un pas de plusComment porter un regard optimiste à la manière du Christ et rejoindre ainsi la réalité profonde des êtres et du monde en évolution? Il est important de se mettre à la suite de Jésus en devenant Son disciple afin d’acquérir Son regard sur les autres et sur le monde. Emprunter le regard du Seigneur me fait dépasser les apparences et découvrir les valeurs réelles des personnes qui m’entourent. Cela peut faire sortir du bien de toute situation si pénible soit-elle.

L’attitude de l’«Absence de critique destructive intérieure et extérieure » me fait faire un pas de plus. Cela développe en moi une vision nouvelle, un second regard à poser sur les personnes et les structures sur les situations ecclésiales et sociales.

Comme Volontaire de Dieu, je scrute Sa parole, je découvre Ses bons vouloirs, j’assimile Sa mentalité, j’essaie d’aimer comme Lui sans condition et je crie toujours et encore vers le Père comme un pauvre en marche, et qui manque soudain de souffle.

Avec la spiritualité des cinq attitudes de vie, j’essaie de ne pas nier les défectuosités chez moi et chez les autres, de ne pas les escamoter mais de les réduire à leurs véritables mesures et d’y voir des possibilités de transformations profondes. Je reconnais que tous les êtres sont égaux et que tous ont besoin d’être sauvés gratuitement et constamment par le Seigneur. Comme Jésus, j’essaie de prendre le positif comme point d’appui et d’espérance.

L’attitude de l’« Absence de critique » m’amène à voir les personnes un peu comme le Seigneur les aime et les voit, de voir le monde comme un projet en train de se réaliser par nos implications plus ou moins adaptées. Je me rends donc responsable de mes jugements.

La personne en devenir que je suis se veut en lien avec le Dieu d’Amour et à la suite de Jésus, comme Volontaire de Dieu, je garde mes yeux fixés sur Lui qui passe toujours en avant et porte mes fardeaux. La mentalité du Christ change mon cœur et mon regard sur tout.

Je me mets du côté de Dieu, je me prononce et me compromets pour Lui, pour la justice, pour la dignité et l’égalité des personnes. Certes, il n’y a pas que des réussites, loin de là…. mais grâce à Lui qui est vivant et agissant en moi, il m’est donné parfois de prendre conscience que je suis son instrument.

L’attitude
« Absence de critique destructive
intérieure et extérieure »
fait croître en moi la vertu de charité.

  1. Quels moyens j’utilise pour transformer mon regard sur moi et sur les autres?
  2. Ai-je tendance à juger sévèrement ce qui me dérange? Pourquoi?
  3. Comment puis-je rayonner dans mon milieu par l’Absence de critique destructive intérieure et extérieure?

Équipe de Volontaires de Québec